Muay Thaï | Le Guide du Débutant en Boxe Thaïlandaise

Publié par Univers Boxe le

Muay Thaï | Le Guide du Débutant en Boxe Thaïlandaise

La plupart des débutants en Muay Thaï traversent les mêmes épreuves que nous lorsque nous avons commencé. C'est pourquoi nous avons décidé de rédiger cet article à l'intention de tous ceux qui sont sur le point de s'embarquer, ou qui viennent de s'embarquer dans ce voyage en Muay Thaï.

La lecture de ce guide ne vous permettra pas de ne pas vous blesser ni de vous mettre sur la voie de devenir un boxeur professionnel. Mais il promet de minimiser les blessures inutiles et l'agonie de ne pas pouvoir s'entraîner, tout en vous donnant les connaissances nécessaires pour mieux apprécier le Muay Thaï.

Que vous vouliez savoir vous défendre, garder la forme, perdre du poids ou parce que le Muay Thaï est le sport de combat ou l'art martial le plus cool du monde, c'est ici que tout commence.

C'est à la fois la période la plus excitante et la plus vulnérable pour presque tous ceux qui se sont déjà entraînés dans ce sport, en particulier pour les personnes qui n'ont pas d'antécédents en matière d'arts martiaux.

Qu'est-ce que le Muay Thaï ? (en bref)

Le Muay Thaï est le sport national de la Thaïlande. Muay, signifie "boxe" en thaïlandais, donc le sport se traduit par et est également connu sous le nom de boxe thaïlandaise.

Il présente des similitudes avec le kickboxing mais fonctionne selon des règles et un système de notation différents. Les coups de poing, de genou et de coude sont autorisés en plus des coups de poing et de pied.

Le Muay Thaï a ses racines dans l'ancien système d'arts martiaux thaïlandais (connu sous le nom de Muay Boran) mais s'est adapté à un sport moderne au cours du siècle dernier (début du 20e siècle).

Les arts martiaux traditionnels thaïlandais sont apparus comme un système de combat pour l'autodéfense et l'application militaire, dont on pense qu'il s'est développé vers le XVIe siècle au Siam (ancien nom de la Thaïlande).

L'ancienne forme d'arts martiaux thaïlandais est connue sous le nom de Muay Boran, un terme collectif composé de plusieurs styles développés dans différentes régions de Thaïlande. Il s'agit notamment du Muay Chaiya, du Muay Thasao, du Muay Lopburi et du Muay Korat, qui ont été nommés en fonction de la région dont ils sont originaires.

Au fur et à mesure que les combats avec les territoires voisins s'estompaient, l'accent de l'art martial s'est déplacé pour devenir un sport de compétition. Sous le règne du roi Rama V, de 1868 à 1910, le sport est devenu de plus en plus populaire, les compétitions royales étant sanctionnées et les vainqueurs récompensés par des titres militaires.

Au fil du temps, sous le règne de ses successeurs, le ring de boxe, les séries de rounds et les équipements de protection tels que les gants et les protège-tibias ont été introduits grâce à l'influence de la boxe occidentale.

Le Muay Thaï a gagné en popularité dans le monde entier vers les années 70 et 80 après plusieurs combats internationaux où les combattants thaïlandais ont vaincu les pratiquants d'autres arts de combat.

Depuis lors, les étrangers ont afflué en Thaïlande avec enthousiasme pour s'entraîner et combattre en compétition dans ce sport. Aujourd'hui, le Muay Thaï est pratiqué dans le monde entier pour la compétition, mais aussi à des fins d'autodéfense ou de remise en forme.

Muay Thaï - Deux Nakmuays sur un ring de boxe - Univers Boxe

L'entraînement au Muay Thaï est-il pour tout le monde ?

Il y a quelques décennies à peine, les seules personnes qui s'entraînaient au Muay Thaï étaient des compétiteurs. Des machines à tuer, maigres, méchantes, couvertes de tatouages. Ou du moins, c'est ce que la plupart des gens s'imaginaient dans leur tête quand ils pensaient aux combattants de Muay Thaï.

Avec l'essor des arts martiaux mixtes, et aussi de la classe moyenne, le paradigme a changé. Les gens commencent à découvrir les avantages et le plaisir de s'entraîner au Muay Thaï et des clubs de BoxeThaï sont maintenant fondées partout dans le monde.

Beaucoup de personnes commencent le Muay Thaï assez tard et se lie d'amitié avec beaucoup de personnes. Au cours des entraînements, vous pouvez rencontrer des personnes de tout âge, de 4 ans à 70 ans, et presque tous les âges intermédiaires. Hommes, femmes et tous les sexes entre les deux. Noir, blanc, et toutes les couleurs entre ces deux âges.

Donc, oui, à peu près tout le monde. Si vous pouvez voir, vous tenir debout, bouger vos membres, sauter et courir, vous vous en sortirez très bien. Aucune aptitude particulière n'est requise.

Le Muay Thaï est-il dangereux ?

Cette question est souvent posée. En tant que sport de combat de plein contact, le Muay Thaï est réputé pour être l'un des plus violents. Les combats se déroulent comme un jeu de survie et les yeux au beurre noir, les nez cassés, les visages ensanglantés font partie intégrante de la vie d'un combattant.

Ils se déroulent cependant dans un environnement contrôlé, avec des arbitres chargés de faire respecter les règles et d'arrêter le combat si nécessaire. Il y a certainement des risques pour la santé associée à un sport de combat professionnel et, dans une moindre mesure, à des événements amateurs, mais ils mettent rarement la vie en danger.

Une majorité de praticiens modernes du Muay Thaï le font uniquement à des fins de remise en forme, de santé et de loisirs. Malgré cela, il arrive que des blessures se produisent de temps en temps pendant l'entraînement/les combats à cause de coups de pied mal synchronisés, d'un effort excessif et d'impacts répétés.

Ces blessures sont généralement bénignes et peuvent être guéries en peu de temps. Pour répondre directement à la question, oui, c'est un peu dangereux, mais cela ne fait-il pas partie de l'attrait du sport ?

Quels sont les bienfaits du Muay Thaï ?

Muay Thaï - Kick Sac de frappe - Univers Boxe

Au lieu de vous nourrir de prétendues allégations de bienfaits miraculeux, nous voudrions partager avec vous les bienfaits que nous avons personnellement éprouvés.

Améliore la condition physique

C'est l'avantage le plus évident. On ne peut pas s'empêcher de se mettre en forme quand on s'entraîne à un art martial aussi exigeant que le Muay Thaï. L’endurance s’améliore, l’énergie également qui vous permet de tenir tout au long de la journée. Cela vous permet également de vous renforcer musculairement et ainsi améliorer votre force. Vous devenez donc plus affûté, plus fort, avec un meilleur cardio et donc meilleur.

Renforce le bien-être

Pratiquer la Boxe Thaï est un moyen parfait de s’évader et de ne plus penser aux soucis du quotidien. Parfois, après une dure journée de travail, le simple fait de retrouver les coachs, les partenaires d’entraînement, l’odeur de la salle et le bruit des coups est réconfortant.

Mais rien ne fonctionne aussi bien que de s'épuiser complètement à l'entraînement pour remplir tout son être d'un sentiment de joie. Ou alors, ce ne sont que les endorphines, scientifiquement parlant. Un entraînement complet comme le Muay Thaï ne manque jamais d'envoyer une bouffée d'endorphines qui me permet de se sentir détendue.

L'amélioration de la qualité de votre sommeil grâce à un entraînement intensif permet également de garder votre énergie tout au long de la journée.

Renforce la force mentale

L'entraînement au Muay Thaï est difficile et vous poussera à vos limites. Vous pouvez soit abandonner au milieu de l'entraînement, soit vous étirer et faire appel à toute l'énergie dont vous disposez pour aller jusqu'au bout. Et c'est dans ce dernier cas que l'entraînement au Muay Thaï renforce la force mentale avec un peu de pression de la part de votre entraîneur.

Séance après séance, jour après jour, vous continuez à relever la barre pour vous-même. Ce processus continu aide à développer une plus grande concentration et un meilleur courage, ce qui se traduit souvent par une meilleure productivité au travail.

Élargir le cercle social

Il y a un fort sentiment de camaraderie au club de Muay Thaï, ce qui en fait l'un des meilleurs endroits pour se faire de nouveaux amis.

Vous partagez un intérêt commun et vous travaillez tous dans le but d'améliorer votre condition physique ou vos compétences en Muay Thaï. Vous allez vous faire des amis de tous âges et de tous horizons, avec lesquels vous tisserez des liens d'amitié profonds, grâce à votre amour commun pour le Muay Thaï.

Qui sont les meilleurs combattants de Muay Thaï de tous les temps ?

Muay Thaï - Boxeur enfant - Univers Boxe

Chaque fan de combat a son propre combattant préféré et beaucoup sont des grands à part entière, il serait donc impossible d'énumérer tous les grands. Mais certains combattants ont été célébrés plus que d'autres de leur époque. Voici notre sélection des meilleurs combattants de Muay Thaï que vous devriez connaître :

Samart Payakaroon

Il n'y a peut-être pas de meilleur candidat que Samart pour l'honneur d'être le GOAT du Muay Thaï. Beaucoup le considèrent comme l'équivalent thaïlandais de "Mohamed Ali". Il maîtrise toutes les techniques du Muay Thaï et est un véritable roi de ce sport.

Au sommet de sa carrière de combattant, il a fait la transition vers la boxe et a remporté le titre de poids plume junior de la WBC. Il a ainsi prouvé ses capacités inégalées dans ces deux arts martiaux.

Somrak Khamsing

Somrak est le premier médaillé d'or olympique de la Thaïlande et donc une figure bien-aimée dans le pays. Il est un boxeur fou, un Nak Muay hors du commun, insaisissable et apparemment invincible comme Neo dans The Matrix, ou Bai Mei dans Kill Bill. Regardez ses vidéos de combat et vous comprendrez pourquoi il est l'un des meilleurs boxeurs de Muay Thaï de tous les temps.

Groupe de la FA de Petchboonchu

Le combattant de Muay Thaï le plus décoré de l'histoire avec 14 ceintures au plus haut niveau. Petchboonchu est le combattant par excellence et un combattant agressif au genou. Outre ses poumons de fer et sa volonté indomptable, c'était un combattant intelligent qui utilisait au mieux le système de notation.

Saenchai

Une légende vivante qui continue à se battre activement à l'âge de 40 ans (en 2020) et à divertir les fans du monde entier. Saenchai est le combattant le plus technique que vous ayez jamais vu. Vous pouvez le comparer à Bruce Lee, et à l'incarnation vivante de la vitesse.

Il peut sembler désavantagé par sa petite taille, mais il compense par des mouvements défiant la gravité et les coups de pied les plus souples jamais affichés au Muay Thaï. Sans aucun doute, le combattant de Muay Thaï le plus divertissant à regarder sur le ring. Si quelqu'un à cette époque mérite le titre de GOAT, c'est bien Saenchai.

Buakaw Banchamek

C’est l’affiche du Muay Thaï. Buakaw n'est pas nécessairement le meilleur boxeur thaïlandais, mais il est certainement la raison pour laquelle des millions de fans dans le monde entier ont commencé à s'entraîner au Muay Thaï.

Il ne fait aucun doute qu'il est le combattant de Muay Thaï le plus connu de tous les temps. Il a créé une légion de fans dans le monde entier. Ses exploits ont certainement consolidé sa place au sein du panthéon de ce sport.

Se préparer pour ses premiers entraînements ?

Muay Thaï - Dojo Club de Boxe vide - Univers Boxe

Il y a deux écoles de pensée lorsqu'il s'agit d'apprendre de nouvelles choses : On peut soit s'y préparer, soit s'y plonger et laisser les choses s'arranger d'elles-mêmes.

Puis-je m'entraîner au Muay Thaï à la maison ?

S'entraîner seul au début n'est pas la meilleure décision à prendre. Cela ne veut pas dire qu'il est impossible d’auto-apprendre, mais sans un encadrement adéquat, il est facile de prendre de mauvaises habitudes, de mauvaises formes et de mauvaises techniques.

Il est essentiel d'avoir quelqu'un pour vous corriger pendant le travail au sac ou au pao. Même un génie des arts martiaux comme Bruce Lee a commencé à s'entraîner avec des maîtres de Kung Fu.

Il y a aussi d'autres aspects de l'entraînement dans un club à prendre en compte. Il y a l'aspect social, qui peut être un facteur de motivation dans l'entraînement. Le pouvoir de la communauté peut nous pousser à nous entraîner plus dur, renforcer le désir de pratiquer et apporter un soutien précieux aux nouveaux arrivants. Il y a aussi un environnement d'apprentissage approprié avec un équipement adéquat.

Si vous vous êtes entraîné pendant un an ou plus, vous serez mieux à même d'envisager un entraînement chez vous. Avec un sac lourd, un partenaire d'entraînement pour tenir les paos et la volonté de vous entraîner seul régulièrement, c'est une option viable. On ne le recommande pas aux débutants, mais si vous n'avez pas la possibilité de vous entraîner dans votre ville, suivez des cours de Muay Thaï en ligne.

S'il n'y a pas de club de boxe thaï décent dans votre ville ou pendant les périodes de confinement (comme pour la pandémie COVID-19), la seule option est de s'entraîner au Muay Thaï chez vous.

Comment trouver la bonne salle de Muay Thaï ?

Cela dépend en fait de ce que vous recherchez et de vos objectifs de formation. Les gens s'entraînent au Muay Thaï pour toutes sortes de raisons : pour le fitness, l'autodéfense, les loisirs ou la compétition. Chacune de ces raisons nécessite une adéquation avec le type de salle de sport.

Le choix d'une salle de sport dépend également de votre budget et de la nécessité ou non de disposer d'équipements supplémentaires tels que des installations 5 étoiles, des cours de MMA, etc. qui peuvent s'avérer un peu plus coûteux. De plus en plus de clubs de Muay Thaï se diversifient et introduisent d'autres programmes comme le Jiu-Jitsu Brésilien afin de rester dans l'air du temps. Ainsi, si vous aimez le MMA, vous n'aurez pas à choisir entre plusieurs clubs.

Si vous avez des ami(e)s qui s’entraînent déjà dans une salle, la meilleure solution est de leur demander des informations sur leurs clubs de boxe avant de prendre votre décision. Mais voilà le problème : presque tout le monde a une bonne opinion de sa propre salle de sport ! Sinon, pourquoi l'auraient-ils choisi ?

Vous pouvez ensuite consulter les sites de critiques et les forums Muay Thaï pour avoir plus d'avis sur les clubs de Boxe Thaï.

Si tout se présente bien, appelez pour une séance d'essai. Presque toutes les salles de sport réputées proposent des séances d'essai gratuites ou payantes et vous devriez en profiter pour vérifier et comparer quelques salles. Mais si la première salle où vous allez vous convient, c'est aussi très bien !

Certaines salles de sport vous demanderont de signer un contrat d'abonnement d'un an, tandis que d'autres vous proposeront un abonnement mensuel. Si vous êtes plus à l'aise avec des frais mensuels, même s'il s'agit d'une cotisation annuelle, optez pour ce qui convient le mieux à votre profil financier.

Voici une liste des éléments à prendre en compte avant de vous inscrire :

  • Des instructeurs de qualité : Motivation, passion pour l'enseignement, solide expérience du combat. Ce sont les qualités d'un bon entraîneur. Même avec les meilleures installations du monde, un entraîneur peu enthousiaste est un facteur de rupture.
  • Des installations bien entretenues : Un dojo mal entretenu avec un équipement fatigué peut être un danger potentiel. Par exemple, des trous dans les tapis de sol peuvent entraîner des entorses aux chevilles ou aux orteils. Le cuir déchiré des sacs de frappe peut également provoquer des coupures. Soyez attentifs à ces signes de danger.
  • Hygiène : La propreté est un facteur important, car les éraflures dues à l'entraînement sont une invitation ouverte aux mauvaises bactéries dans l'environnement transpirant des salles de sport. Aimez-vous contracter des infections cutanées ? Je pense que personne n'aime ça.
  • Des horaires de cours pratiques : L'horaire est important car vous ne pouvez pas assister à un cours si la salle est fermée pendant vos heures libres ! Demandez à voir leur horaire.
  • Lieu : Si le club le plus proche est à deux heures de route, il n'y a pas vraiment beaucoup de possibilités pour vous. Si vous vivez dans une grande ville, il y aura un bon nombre de salles de sport, alors tenez-en compte. Plus elle est accessible, moins vous aurez de raisons de manquer l'entraînement.

Muay Thaï - Combattant avec un coup de pied sauté à l'entraînement - Univers boxe

Comment se préparer à la première leçon de Muay Thaï ?

Après votre inscription ou même avant de commencer à chercher le bon club, vous pouvez envisager une préparation physique.

Le Muay Thaï est un sport très intensif. Aucun entraînement préalable ne sera jamais suffisant, car vous exécuterez des mouvements complètement étrangers qui utiliseront chaque centimètre de vos muscles. Ce sont des muscles qui ont été largement négligés dans le cours de la vie quotidienne.

Cependant, cela ne signifie pas que vous ne devez pas préparer votre corps pour l'entraînement à venir.

Si vous êtes gravement inapte, vous pouvez envisager de vous donner un mois pour renforcer votre endurance et votre niveau de forme avant votre première séance.

La course à pied et la natation sont toutes deux des exercices recommandés pour améliorer votre endurance cardiovasculaire. L'entraînement au sprint et le saut à la corde peuvent vous permettre de renforcer votre condition physique anaérobie et les muscles des jambes, qui sont essentiels pour ce sport.

Sinon, la seule préparation dont vous avez vraiment besoin est de vous préparer à vous sentir absolument bourrés à la fin de chaque cours pendant les premières semaines. Attendez-vous à avoir les jambes branlantes, les articulations douloureuses, quelques bleus et des douleurs musculaires après chaque leçon.

Que faut-il porter pour l'entraînement au Muay Thaï ?

Si vous vous souciez de ce que vous devez porter pour votre entraînement, vous serez heureux d'apprendre qu'il existe un code vestimentaire assez décontracté pour le Muay Thaï. En général, tout ce que vous porteriez pour votre entraînement fonctionne aussi dans une salle de Muay Thaï.

On conseille toutefois de s’entraîner dans un haut respirant assorti d'un short de Muay Thaï. Les shorts de Muay Thaï permettent une gamme complète de mouvements des membres inférieurs et offrent également un grand confort.

Il n'y a pas de règles ou de lois qui exigent les shorts de Muay Thaï, mais en termes de confort et de modestie culturelle, ce sont les meilleures options disponibles. Vous pouvez porter vos shorts de marque, mais assurez-vous de ne pas ressentir de serrement lorsque vous donnez des coups de pied.

Veillez également à ce que le matériau soit suffisamment résistant, car vous donnerez de nombreux coups de pied en fendant les jambes.

Conseil : pour les shorts Muay Thaï, on vous conseille d'opter pour du satin ou un mélange de satin plutôt que pour du nylon. Le satin est plus résistant et ne devient pas translucide lorsqu'il est trempé de sueur. Alerte aux sous-vêtements !

Dans beaucoup de clubs modernes, les femmes se montrent parfois en tenue d'exercice à la mode, comme les leggings, les brassières de sport …. Ces derniers sont tous très bien aussi. Une brassière de sport associé à un short Muay Thaï = la perfection.

Les chevillières sont également assez courantes dans le Muay Thaï. Les combattants et les pratiquants occasionnels les portent. Ils offrent un bon soutien et une bonne protection, mais sont facultatifs. Si vous ressentez une certaine gêne au niveau des pieds ou des chevilles après votre premier entraînement, vous pouvez les essayer.

L'entraînement au Muay Thaï se déroule pieds nus sur des tapis matelassés, mais il existe des salles de sport, en particulier en Thaïlande, où les combattants vont courir dans le cadre d'un entraînement d'endurance. Dans ce cas, vous pouvez apporter une paire de chaussures ou vous présenter avec vos chaussures de course si vous voulez vous joindre à la course.

Muay Thaï - Boxeur coin du ring - Univers Boxe

Comment choisir les meilleurs gants de Muay Thaï ?

Bien sûr, il faut des gants de boxe ! C'est le seul équipement obligatoire dont vous avez besoin pour vous entraîner au Muay Thaï. La plupart du temps, les gants dans les clubs de boxe puent terriblement, alors ne vous en approchez pas. Le rembourrage pourrait avoir perdu de sa finesse et ne pas offrir une protection suffisante à vos mains.

Choisir les bons gants de Muay Thaï n'est pas sorcier. Je réduirais le choix à trois facteurs déterminants : le poids (taille) des gants, le coût et la conception.

La taille des gants est mesurée en termes de poids (en onces) et pour l'entraînement général, elle va de 8 à 18 oz. 12 ou 14 oz est la norme et l'un ou l'autre est acceptable tant qu'ils sont bien ajustés. Si vous êtes poids lourds, vous pouvez également envisager un poids plus lourd de 16 ou 18 oz.

Voici un tableau des tailles générales (non définitif) des gants d'entraînement en fonction du poids corporel pour une référence rapide :

Poids

Taille de gants recommandée

-45 kg

8oz – 10oz

45 kg à 57 kg

8oz – 12oz

57 kg à 68 kg

10oz – 14oz

68 kg à 81 kg

10oz – 14oz

+81 kg

12oz – 16oz

 

Lorsque vous essayez des gants, faites un poing et voyez si vous vous sentez à l'aise. Les gants neufs ont tendance à être plus confortables. Si les gants sont trop serrés contre le bout des doigts lorsque vous mettez un coup de poing, le compartiment à main est trop petit pour vous et vous devriez essayer une autre marque ou un autre modèle.

D'autre part, veillez à ce que les fermetures s'attachent fermement autour des poignets pour un soutien adéquat.

Si vous avez un petit budget, le coût est un facteur déterminant. Vous pouvez vous procurer des gants de bonne qualité à un prix raisonnable, entre 40 et 70 Euros. L'endroit le moins cher pour se procurer des gants de Muay Thaï est bien sûr la Thaïlande. C'est évidemment hors de question pour la plupart des gens et cela n'a pas beaucoup de sens de s'y rendre juste pour acheter.

Mais si vous y êtes, vous êtes dans un bon endroit pour faire des provisions. La deuxième meilleure option est celle des boutiques en ligne comme Univers Boxe.

Le dernier facteur est la conception esthétique. La plupart des marques proposent une grande variété de modèles pour répondre à tous les goûts.

Les marques de combat modernes comme Top King, Yokkao, Venum … proposent une large gamme de gants de boxe qui font tourner la tête et qui ont tendance à attirer les jeunes.

Les marques traditionnelles comme Fairtex et Twins ont tendance à avoir des designs plus discrets mais sont toujours appréciées dans le monde entier pour leur qualité supérieure.

Conseil : si vous êtes absolument désemparés, je vous recommande de vous en tenir aux grandes marques de Muay Thaï, à savoir Fairtex, Yokkao, Twins Special et Top King. Vous ne pouvez pas vous tromper avec l'une d'entre elles.

À quoi ressemble l’entraînement au Muay Thaï ?

Pas de coups de pied dans les bananiers, pas de coups de poing à l'aveuglette, pas de méditation sous les cascades. En gros, aucunes de ces choses que l'on voit dans le Kickboxer de Jean-Claude Van Damme.

Il n'y a pas de programme standard ou de structure formalisée pour le Muay Thaï. Dans le monde entier, la formation est essentiellement basée sur l'expérience du formateur lui-même.

De nos jours, les salles de Muay Thaï sont dirigées par des entraîneurs de tous les niveaux et de toutes les expériences imaginables. En Thaïlande, cependant, le style d'entraînement des camps de combat est exécuté de manière similaire dans presque tous les camps, sur la base de formules éprouvées.

Les combattants s'entraînent deux fois par jour : une fois le matin vers 8h et une autre fois l'après-midi vers 15h. Une séance typique dure environ 2 à 3 heures et ressemble à ceci :

  • Commence par une course de 5 à 10 km
  • Corde à sauter pendant 20 à 30 minutes
  • Shadow boxing ou pratique des techniques
  • Travail au Pao avec l'entraîneur durant 4-6 rounds de 5 minutes
  • Travail au sac 5 rounds de 5 minutes
  • Le combat technique ou le clinchage
  • Le travail de conditionnement général comme les pompes et les abdominaux.

Gardez à l'esprit qu'un programme d'entraînement aussi intense appartient au domaine des combattants professionnels. Les pratiquants « normaux » ou occasionnels de Muay Thaï n'ont tout simplement pas le temps ni la capacité physique de suivre un tel programme.

Pour la plupart des niveaux débutants et intermédiaires, les cours durent entre une heure et deux heures. Chaque séance commence par de la course et du saut dans le cadre de la routine d'échauffement, après quoi vous serez amené à effectuer une myriade de choses.

Vous apprendrez à exécuter des techniques de base comprenant des coups de poing, des coups de pied, des coups de coude et de genou ... Ces techniques peuvent être exécutées sous la forme de shadow boxing, d'exercices avec partenaire, de travail au sac et de travail au pao.

Il y aura également divers exercices de renforcement tels que des pompes, des abdominaux, des flexions de jambes et tout autre exercice physique que vos instructeurs seront en mesure d'exécuter. Il s'agit en fait d'une version édulcorée de l'entraînement professionnel.

Nous sommes tous nés avec un degré d'athlétisme différent, mais s'entraîner au mieux de nos capacités peut nous aider à obtenir le meilleur résultat possible. L'entraînement au Muay Thaï est beaucoup une affaire de conditionnement. Pour devenir bon, il faut savoir s'entraîner.

Muay thaï - Middle Kick - Univers Boxe

À quoi s'attendre pour la première leçon de Muay Thaï ?

Il n'est pas rare de se sentir nerveux lorsque vous vous rendez pour votre premier entraînement officiel de Muay Thaï.

Si vous craignez d'être faible, pas en forme ou maladroit, vous pourriez être un peu plus nerveux et c'est parfaitement normal.

Le plus difficile pour la plupart des gens, en général, est de s'inscrire et de commencer à s'entraîner. Mais une fois que vous avez passé cette étape, et que vous avez commencé votre première leçon, vous avez essentiellement surmonté le plus grand défi.

Vous pouvez rapidement vous rendre compte du manque de coordination de vos mouvements corporels, lorsqu'on vous demande d'exécuter certains mouvements de base.

Vos entraîneurs vous remarqueront rapidement et devraient généralement vous accorder plus d'attention pour corriger vos techniques, en s'assurant que vous êtes bien pris en charge. Suivez simplement ce qui vous est enseigné, essayez de reprendre votre souffle et amusez-vous bien.

Des conseils pour les débutants ?

On aurait aimé que quelqu'un nous dise tout ce que l’on s’apprête à partager ci-dessous. Cela réduira certainement ces premiers jours de douleur et d'agonie, et facilitera certainement l'apprentissage de l'art.

Faites de la course à pied

La simple course à pied est le programme d'exercice le plus efficace pour améliorer les performances globales. La course à pied augmentera votre endurance et votre résistance, et vous verrez les résultats en peu de temps.

La meilleure routine est d'intégrer à la fois la course de longue distance et l'entraînement en fractionner. Notre conseil est d'opter pour des pistes de course car l'impact sur les genoux est plus faible.

Mettez des bandes de boxe

Enveloppez toujours vos mains avec des bandages. Les blessures aux poignets sont fréquentes chez les débutants en Muay Thaï et en boxe car les os et les tendons des mains mettent du temps à être conditionnés.

L'enveloppement des mains est votre première et plus importante ligne de défense contre les blessures de la main et du poignet, alors ne lésinez pas sur les moyens.

Frappez à 50%

C'est la chose la plus importante dont il faut prendre note. Beaucoup de gens commencent avec trop d'enthousiasme avec leurs poings et leurs coups de pied au football par se blesser.

Commencez plutôt par des coups de poing ou de pied légers, surtout sur le sac de frappe, puis augmentez lentement la vitesse et la puissance.

On dit souvent que "la douleur est le meilleur professeur", et que les réactions instantanées que vous obtenez avec un coup de pied mal exécuté sont la meilleure leçon. Mais si vous le faites trop souvent, vous risquez d'endommager votre corps.

Ne vous précipitez pas. Une fois que vous aurez pris l'habitude de frapper correctement, la puissance et la vitesse suivront naturellement.

Buvez (de l’eau) !

Le corps humain adulte est composé d'environ 50 à 65 % d'eau, et il a besoin de liquide pour fonctionner. L'entraînement au Muay Thaï est un déshydrateur corporel très efficace.

La déshydratation peut entraîner des effets désagréables tels que des maux de tête, une altération des fonctions cérébrales et une diminution de l'endurance. Les chercheurs recommandent de boire au moins 2 litres d'eau par jour. Apportez une bouteille d'eau lorsque vous vous entraînez et hydratez-vous correctement.

Alimentez vous 2 heures avant l’entraînement

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à la lenteur et au manque d'énergie. Le plus important est de faire le plein d'énergie avant l'entraînement. Cette sensation de nausée que vous avez parfois après l'exercice peut être causée par un manque de carburant.

On recommande de prendre des glucides 2 heures avant l'entraînement pour faire le plein d'énergie. Si vous êtes ouvert aux suppléments, vous pouvez essayer la créatine une demi-heure avant l'entraînement.

Demander conseil

N'ayez pas peur de demander de l'aide à vos camarades.

Les conseils non sollicités rebutent certaines personnes, si bien qu'à moins que vous ne le demandiez, beaucoup de gens se contenteront de rester seuls et de vous regarder grimacer quand vous vous fracassez le tibia contre le sac lourd.

Si vous avez mal aux coups de pied ou si vous avez des difficultés avec les techniques, demandez à vos camarades ou aux coachs de vous aider à surmonter ces difficultés.

Repos, repos, repos

Reposez-vous suffisamment. Un repos insuffisant et un surentraînement peuvent entraîner des blessures plus nombreuses ou plus graves. Si vous avez un mauvais coup de pied au tibia, évitez de le frapper pour ne pas aggraver la blessure.

Au lieu de cela, vous pouvez vous concentrer sur la boxe anglaise et l'entraînement des membres supérieurs pendant que vous guérissez. Un sommeil adéquat est également vital pour la récupération musculaire. En fait, les muscles ne se développent pas à l'entraînement mais plutôt au repos.

Si vous ne vous reposez pas suffisamment, il est difficile de devenir plus fort. Un dicton chinois dit que "se reposer, c'est se préparer à un long voyage". Écoutez votre corps, et faites une pause à votre corps quand il en a besoin.

Quelles sont les blessures les plus courantes chez les débutants (et comment les traiter) ?

Muay thaï - Coup de genou - Univers Boxe

Les blessures à l'entraînement sont un défi auquel sont confrontés les praticiens du Muay Thaï de tous niveaux et de toutes expériences. Certaines blessures sont plus graves que d'autres et nécessitent une attention professionnelle.

Pour les débutants, les blessures sont gérables dans la plupart des cas et vous devriez pouvoir poursuivre votre formation. On a constaté que les blessures aux côtes sont les plus inhibitrices et que même une entorse musculaire aux côtes peut s'avérer difficile à gérer.

Les yeux au beurre noir sont normalement inconnus des débutants, sauf si vous vous appuyez vos coups trop tôt. Voici quelques-unes des blessures que vous pourriez subir.

Contusions aux articulations

À moins que vous n'ayez déjà eu l'occasion de vous battre régulièrement aux poings, presque tous les débutants auront des bleus sur les articulations au début.

La bonne nouvelle, c'est qu'elles vont se durcir en un rien de temps, mais faites attention à ne pas en faire trop, car vous risquez d'aggraver la blessure, ce qui entraînerait des dommages à long terme. Toutefois, si les problèmes persistent, vous pouvez passer à des gants avec un rembourrage plus épais (14oz et plus) pour plus de protection.

Si vous continuez sur cette lancée, vous devriez vous en sortir en un rien de temps.

Douleurs aux poignets

Les douleurs aux poignets vous accableront si vous ne frappez pas avec les bonnes techniques. Tout d'abord, assurez-vous que vos mains sont correctement et bien enveloppées avec des bandages, en utilisant des gants qui offrent un soutien adéquat aux poignets, et frappez avec un poing fermé.

Évitez de frapper trop fort tant que vous n'avez pas maîtrisé la technique. Il est conseillé de se tenir à l'écart des sacs de frappe et de soulever des poids, car une blessure aggravée au poignet peut facilement se transformer en entorse ou en fracture.

Les petites douleurs au poignet disparaissent assez rapidement d'elles-mêmes et encore plus rapidement avec un traitement approprié.

Ecchymoses au genou

Les ecchymoses au genou sont fréquentes au début lorsque vous vous entraînez à frapper avec le genou sur un sac qui ressemble à du ciment. Il s'agit d'une petite blessure qui n'interfère pas avec votre entraînement et qui disparaît en quelques jours.

Il est possible que vous souhaitiez simplement vous entraîner doucement avec les genoux sur les sacs jusqu'à ce que les douleurs disparaissent. Prenez des suppléments de calcium et peut-être de glucosamine pour la récupération.

Gonflement au-dessus des pieds

Cette blessure commune aux débutants est souvent le résultat d'un coup de pied dans le sac avec le haut de vos pieds alors que vous devriez utiliser vos tibias. Cela va enfler et vous faire mal pendant quelques jours au moins.

Il s'agit d'utiliser la bonne technique, alors demandez conseil à vos amis ou à vos coachs. Traitez votre enflure et laissez-là se reposer jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Vous pouvez continuer à vous entraîner à la boxe pendant qu'elle guérit.

Contusions aux tibias

En boxe pieds poings, conditionner ses tibias prend du temps, alors la patience est la clé. Il n'est pas nécessaire de donner des coups de pied aux bananiers ou de frapper les tibias avec des battes de base-ball pour les conditionner.

Si vous donnez un coup de pied, à tort, avec vos tibias, vous n'oublierez pas la douleur instantanée. Tout ce dont vous avez besoin, c'est de donner des coups de pied aux sacs lourds et aux paos, et de travailler votre technique en tordant vos hanches de manière que vous vous connectiez avec la partie correcte de vos tibias.

Traitez vos ecchymoses et vos bosses, laissez-les guérir et répétez le processus partout. Vous serez capable de frapper de plus en plus fort, ce n'est qu'une question de temps et de détermination.

Vous aurez certainement besoin de plus de repos si vous voulez que la blessure guérisse plus rapidement. Dès que possible après avoir subi une blessure, vous devez commencer à appliquer une poche de glace sur la zone affectée toutes les 2 ou 3 heures pendant 10 à 20 minutes.

Cette opération est effectuée pendant les premières 24 à 72 heures suivant la blessure afin de prévenir ou de réduire tout gonflement. Cela permet également de prévenir ou de soulager l'inflammation.

Pendant cette période, assurez-vous de vous reposer/dormir suffisamment, comprimez la zone blessée avec un bandage élastique ou un vêtement de compression, et surélevez la zone si possible.

Tout le monde est différent : notre corps agit et réagit différemment. La gravité de votre blessure et le temps nécessaire à sa guérison seront différents. Écoutez votre corps, et reposez-vous quand c'est nécessaire.

Le Sparring est-il dangereux en Boxe Thaïlandaise ?

Eh bien, pas dangereux dans le sens où il met la vie en danger, mais les accidents arrivent. Après tout, c'est un sport de contact.

L'objectif du sparring est de pratiquer des techniques, d'aiguiser vos réflexes et d'aiguiser vos instincts. Il est donc généralement pratiqué à une puissance de 50 % ou moins et avec un équipement de protection comprenant un protège-dents, un casque et des protège-tibias.

Les entraîneurs sont également là pour faciliter les séances d'entraînement afin de corriger vos techniques et de contrôler la situation avant que le tempérament ne s'emballe et ne devienne incontrôlable.

Si la perspective de vous blesser ou de vous faire mal pendant le sparring vous inquiète, vous n'avez vraiment pas besoin d’en faire. Le sparring est un choix personnel dans la plupart des clubs et ne fait certainement pas partie du programme d'études des débutants.

Idéalement, vous devriez vous entraîner pendant au moins quelques mois avant de faire du sparring. Dans de nombreux club de boxe, les élèves ne sont autorisés à faire du sparring qu'après six mois d'entraînement de base.

Sur ce point, si le club s'attend à ce que vous commenciez à faire du sparring dès votre premier cours avec toute votre puissance, vous devez être un peu méfiant. Ce n'est pas la norme, et ce n'est certainement pas utile.

Conclusion

Nous espérons que vous trouverez les informations ici utiles et pertinentes pour votre expérience. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou à nous envoyer un email. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Produit lié à cet article

T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe
T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe T-shirt Boxe Thaï Homme - Univers Boxe

T-shirt Boxe Thaï Homme

Entre Originalité et Amour du MuayThai Parfait pour les amoureux de la boxe thaïlandaise. À l’avant de ce t-shirt homme manches courtes, on y voit un Nakmuay oversize qui orne avec style ce t-shirt. Ca reste...

Voir le produit

← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.