10 Combats à ne pas Manquer pour la Fin 2020 (Partie 2)

Publié par Univers Boxe le

10 Combats à ne pas Manquer pour la Fin 2020 (Partie 2)

6. Daniel Dubois contre Joe Joyce

24 octobre, Londres, Angleterre

Le match : Dubois, 22 ans (15-0, 14 KO), est considéré comme le meilleur jeune poids lourd de la discipline. Ce grand combattant, très fort, s'améliore rapidement d'un point de vue technique. Il semble être sur la bonne voie, puisqu'il est déjà classé n° 3 par le WBO. Dubois a marqué cinq victoires d'arrêt en 2019, et a pris soin de Ricardo Snijders pour ses débuts en 2020 le 29 août. Joyce (11-0, 10 KO) est un peu raide et robotique, mais c'est aussi un combattant qui n'arrête jamais de donner des coups de poing et qui a une force physique naturelle. Aucun des deux hommes n'hésitera à pousser en avant et à poursuivre le KO.

Pourquoi ce combat est important : Il est rare de voir un match entre deux poids lourds invaincus avant qu'ils n'arrivent au coup de gong final. Dans ce cas, vous avez un combat qui semble avoir beaucoup de feux d'artifice. De ce combat, un concurrent légitime au titre émergera.

7. Gervonta Davis contre Leo Santa Cruz

24 octobre, Uncasville, Connecticut (Showtime PPV)

Le match : Davis (23-0, 22 KO) est l'une des jeunes stars de ce sport, et grâce à son style percutant, il est devenu un vendeur de billets légitime. Cependant, depuis son dernier combat, il a eu des problèmes personnels ces derniers mois, notamment des accusations de violence domestique déposées contre lui en février.

Davis est actuellement classé n°4 par ESPN au poids léger. Son combat le plus difficile à ce jour en tant que boxeur professionnel s'est déroulé contre la balance. Davis a été privé de son premier titre mondial pour n'avoir pas réussi à faire le poids pour une défense du titre en 2017, et il a dû faire de multiples tentatives pour atteindre la limite pour plusieurs autres combats clés, y compris sa plus récente défense du titre contre Yuriorkis Gamboa en décembre. À Santa Cruz (39-2-1, 19 KO), Davis affronte un combattant accompli qui a remporté des titres mondiaux majeurs à 122, 126 et 130. À son meilleur, Santa Cruz est un boxeur actif qui s'appuie plus sur le volume que sur la puissance pure.

Pourquoi ce combat est important : Une victoire contre Santa Cruz représentera la victoire la plus importante de la carrière de Davis, tandis que Santa Cruz pourrait consolider son statut de Hall of Fame en offrant à Davis sa première défaite professionnelle. D'un point de vue stylistique, ce combat devrait être assez divertissant. Davis est un puncheur agressif qui a de la puissance dans les deux mains et Santa Cruz n'a jamais hésité à le challenger.

8. Naoya Inoue contre Jason Moloney

31 octobre, Las Vegas (ESPN+)

Le match : Inoue (19-0, 16 KO) n'est pas seulement le premier poids coqs au monde, mais aussi l'un des meilleurs combattants livre pour livre (n°4 par ESPN). C'est une machine offensive dynamique, et bien qu'il n'ait que 16 combats à son actif, Inoue a l'un des meilleurs curriculums vitae de la boxe. Il a remporté des titres mondiaux majeurs dans trois divisions, et l'année dernière, il a ajouté le trophée Muhammad Ali à son palmarès en remportant le tournoi des poids coqs de la World Boxing Super Series, battant Donaire Nonito dans un combat mémorable.

Moloney (21-1, 18 KO) est un concurrent légitime dans la catégorie des poids coqs, actuellement classé au 8e rang par ESPN, dont la seule défaite a été une décision serrée mettant en cause Emmanuel Rodriguez pour le titre des poids coqs de l'IBF en 2018. C'est un boxeur solide et bien équilibré.

Pourquoi ce combat est important : À l'origine, Inoue devait affronter John Riel Casimero, le champion du monde WBO, mais ce combat a été abandonné en raison de la pandémie de coronavirus, et est devenu une victime de la nouvelle économie qui existe actuellement dans ce sport. Mais avec Moloney, Top Rank a trouvé un adversaire respecté dans ce qui sera les débuts promotionnels d'Inoue.

Alexander Povetkin contre Dillian Whyte I - Univers Boxe

9. Alexander Povetkin contre Dillian Whyte II

14 ou 21 novembre, à confirmer

Le match : Il s'agit d'un combat entre deux poids lourds du top 10 (Povetkin n°5, Whyte n°7, respectivement, dans le classement ESPN). Le 22 août au Fight Camp, ils ont organisé l'un des concours les plus mémorables de 2020. Whyte (27-2, 18 KO) semblait avoir le contrôle total après avoir envoyé Povetkin (36-2-1, 25 KO) à deux reprises au quatrième round. La fin semblait inévitable pour le Russe de 41 ans, jusqu'à ce que Povetkin débouche un uppercut gauche massif au round suivant qui a mis Whyte K.O. Ce fut l'un des tournants les plus dramatiques et les plus soudains de mémoire récente. Et avec cela, Whyte, qui avait été le challenger obligatoire de la WBC pendant près de trois ans, a perdu sa position de numéro un au sein de l'organisation.

Pourquoi ce combat est important : Une piste intérieure au titre de la WBC est en jeu. Peu de temps après le premier combat, Whyte et son promoteur Eddie Hearn ont invoqué la clause de revanche qui figurait dans le contrat de combat. La WBC avait finalement déclaré avant ce combat que son combat obligatoire contre l'actuel champion du monde Tyson Fury serait dû, mais avec la défaite de Whyte, cela est devenu un peu confus. Celui qui remportera cette revanche se trouvera en très bonne position pour remporter le titre en 2021.

10 - Miguel Berchelt contre Oscar Valdez

Combat non encore annoncé

Le match : Berchelt (37-1, 33 KO) détient actuellement le titre de champion du monde junior de poids léger de la WBC. C'est une force physique écrasante sur le ring, il a une bonne taille et attaque ses adversaires avec une avalanche de coups de manière incessantes. Valdez (28-0, 22 KOs), l'ancien champion du monde des poids plume de la WBO, reste un favori des fans, et il a arrêté le vétéran Jayson Velez en 10 rounds le 21 juillet dernier.

Pourquoi ce combat est important : C'est un combat classique entre deux fiers boxeurs d'origine mexicaine dont la rivalité remonte à l'époque où ils se croisaient en tant qu'amateurs. Plus qu'une ceinture, c'est la fierté qui est en jeu ici. Pour Berchelt, une victoire sur Valdez représenterait l'un des plus grands noms de son registre, tandis que Valdez cherche toujours à montrer qu'il n'est pas un produit endommagé après Scott Quigg. La vérité est que ni Berchelt ni Valdez n'ont jamais eu de combat aussi significatif que celui-ci.

← Article précédent